5 conseils pour des cheveux afro en bonne santé

À quelques jours de la Natural Hair Academy – Édition 2014, j’ai décidé de faire un petit bilan de l’état de mes cheveux (casse, sécheresse, pointes, cuir chevelu) afin définir les soins et les produits que je rechercherai durant cet évènement. Ce bilan m’a permis de me remémorer mon parcours ainsi que mes faux-pas capillaires.

J’ai dû passer par quelques mauvais moments avant de bien comprendre ma chevelure. J’ai pris certaines habitudes ou j’ai fait certaines choses que mes cheveux n’ont pas toujours apprécié et ce par manque d’expérience et de connaissance. On aurez beau mettre tous les traitements, faire toutes les coiffures protectrices que l’on veut, on ne verra pas nos cheveux en meilleure santé si nous continuons à faire ces petites choses qu’ils détestent.

À travers cet article, je veux donc vous présenter différentes habitudes qu’il faut absolument bannir de votre routine capillaire. Ces différents faux-pas que j’ai appris à mes dépends.

1) Ne pas connaitre son type de cheveuxCapture d’écran 2014-03-09 à 13.20.22

C’est le point de départ pour avoir des cheveux en bonne santé. Il est vraiment important que vous connaissiez votre nature de cheveux. Cette étape est crucial car elle vous permettra de mieux choisir vos produits ou encore vos coiffures protectrices. En d’autres termes, connaitre votre type de cheveux vous permettra de bien définir votre routine capillaire. Pour celles qui ont encore des doutes, je vous invite à consulter l’article Les différents types de cheveux crépus, il vous permettra de définir votre nature de cheveux.

Le plus complexe, une fois votre nature de cheveux définie, est de comprendre leurs caractéristiques et leurs besoins spécifiques. Pour ce faire , je vous invite à consulter l’article Entretenir ses cheveux afro qui vous permettra de comprend plus en détails les attentes de vos cheveux afro.

Quand je suis revenue au naturel, je n’ai pas eu le réflexe de bien définir mon type de cheveux. J’ai testé des   produits par-ci par-là, sans vraiment comprendre leurs effets sur mes cheveux. Une fois ma nature de cheveux définie (3C / 4A), j’ai beaucoup mieux compris leurs attentes et surtout pourquoi certains produits fonctionnaient mieux que d’autres.

2) Utiliser les mauvais produits et pratiquer les mauvaises méthodes

Comment-conserver-ses-produits-de-beaute_exact780x1040_p

Cet aspect est lié au précédent. Ne pas connaitre vos cheveux, leurs caractéristiques, leurs besoins ou encore leurs spécificités, vous empêchera de sélectionner les produits les plus adaptés à votre chevelure.

Ce manque de connaissance de vos cheveux peut aussi vous faire employer de mauvaises méthodes (de lavage, de lissage ou de séchage de vos cheveux par exemple).

Enfin, la connaissance de vos cheveux vous permettra de savoir quels ingrédients sont à éviter ou à privilégier lors du choix de vos produits.

J’ai testé bon nombre de produits qui n’était pas adapté à mes cheveux. Même encore aujourd’hui, en les connaissant mieux et en sachant quels ingrédients sélectionnés, certains produits méticuleusement choisis ne me réussissent pas forcément.

3) En faire trop ou pas assez

100_0327

Combien avez vous de produits pour les cheveux dans votre salle de bain ? 1 produit ? 40 produits ? Votre routine capillaire se résume t-elle au strict minimum : un shampooing ? ou est-elle composée de 20 étapes ? Avez constamment la main dans vos cheveux ou jamais ?

En faire trop pour vos cheveux ou ne pas en faire assez, dans les 2 cas ce n’est pas bon du tout. Il faut que vous trouviez un juste milieu.

C’est vrai que lorsque l’on souhaite avoir de beaux cheveux, on a tendance à vouloir en faire toujours plus (plus de produits, plus de manipulation, plus d’hydratation, plus de protéines …). Le fait de ne pas connaitre ces cheveux peut ainsi inciter à utiliser beaucoup trop de produits ou à contrario à ne rien faire du tout par découragement.

Dans les 2 cas, ayez bien en tête que vous occuper trop de vos cheveux et ne pas en faire assez pour eux les endommagent. En effet, cela peut provoquer de la casse, les assécher ou au contraire les étouffer.

4) Ne pas avoir de petites attention pour vos cheveux

4UDBGGS6gNbyzUQ5jQ5DueJ1AAM

Ce que j’appelle des petites attentions, ce sont ces petites choses qui nous sembles anodines mais qui font la différence pour nos cheveux. En voici une liste:

  • boire plus d’eau
  • éviter de trop serrer nos coiffures
  • ne pas brutaliser nos cheveux en les coiffant
  • utiliser un foulard en satin avant d’aller se coucher
  • se faire des massages capillaires

5) Ne pas se focaliser sur la pousse 

longueur cheveux

Pendant très longtemps, je me suis focalisée sur la pousse de mes cheveux. Je guettais le moins millimètre de pousse.

Il n’y a que depuis peu que j’ai compris que l’essentiel est leur santé et que la croissance viendra logiquement par la suite.

Focalisez vous donc en priorité sur la santé de vos cheveux, ils vous le rendront bien 😉

——

J’espère que ces petits conseils vous aideront et surtout n’hésitez pas à laisser des commentaires.

Très bonne semaine les filles et à très vite ^^

Découvrez la sélection pour cheveux crépus et cheveux bouclés et frisés sur www.ebenishop.fr