Harry Potter et l’enfant maudit

Je suis entrée dans l’univers d’Harry Potter par le Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu. C’est ma tante qui me l’avait offert pour Noël. Je me souviens qu’à cette période je ne lisais pas beaucoup. Je n’aimais pas du tout ça. Je me contentais uniquement des livres imposés par l’école. 

J’ai eu du mal à m’y mettre. Je ne sais pas ! Je n’arrivais pas à entrer dans l’histoire. Non seulement parce que je ne comprenais pas tout mais je pense qu’il y avait également une grande part de mauvaise volonté. 

J’ai dû mettre une bonne semaine avant de finir les deux premiers chapitres. Je traînais vraiment des pieds. 

Et puis Harry est retourné Poudlard pour sa quatrième année et moi pour ma première par la même occasion. C’est là que tout a basculé. Je ne pouvais plus m’arrêter. Je dévorais les pages sans m’en rendre compte. Il m’a fallu 3 semaines pour lire cette pépite. 3 semaines ! Si on m’avait dit qu’un jour je lirais un livre d’une telle épaisseur en si peu de temps et avec un tel plaisir, je n’y aurai jamais cru.


 

J’ai demandé les autres tomes pour mon anniversaire. Et c’était reparti ! Je l’ai dévoré à toute vitesse. J’étais entièrement ensorcelée, envoûtée, époustouflée, émerveillée par ce monde enchanté. 

J’en suis devenue accro, malade, insupportable, … Je me réveillai vers 5h du matin (juste avant d’aller à l’école) pour lire. Je lisais même en cachette la nuit. Ce qui m’a d’ailleurs valu de belles punitions. Est ce que vous rendez compte que l’achat d’un des tomes était devenu un moyen de pression pour mes parents ?! Pour vous dire à quel point, j’étais envoûtée.

Aujourd’hui, je peux clairement dire que j’ai appris à apprécier la lecture grâce à JK Rowling. Et si, en ce moment même, vous lisez ces lignes, c’est également grâce à elle. J’adore lire, écrire, inventer, imaginer et ça je le dois à la lecture de ses livres. Elle m’a donné le goût de la lecture et de l’écriture

Les Tomes suivants ont eu le même sort. Excepté le 7ème. J’étais tellement triste qu’il soit l’ultime ouvrage que je l’ai lu en deux temps. Je me disais « Non tant que je ne l’ai pas fini, ce n’est pas fini ! » .

Et le 31 juillet dernier (lendemain de mon anniversaire) JK Rowling nous finalement fait le cadeau de cette petite pièce de théâtre Harry Potter & l’enfant maudit.

Pour celles et ceux qui s’inquiéteraient, je ne dévoilerai pas l’histoire. Donc PAS DE SPOILER ne vous en faite pas. 

Je vais être honnête avec vous ! C’est une belle histoire mais qui ne me semblait pas indispensable. Quand je pense à des livres comme Les Contes de Beedle le Barde ou Les animaux fantastiques (je suis tellement pressée de voir le film ^^),  je vois le plus qu’ils apportent à l’histoire initiale. Mais malheureusement, ce n’est le cas de « L’enfant maudit ». Je suis amoureuse d’Harry et de son univers que j’ai été plus que ravie de retrouver. Ron, Hermione, Draco, … ils sont tous là. C’est un vrai retour en enfance. Mais l’atmosphère n’est pas le même. J’ai été heureuse d’apprendre que l’histoire serait racontée sous la forme d’une pièce de théâtre. Je trouve que ce format stimule d’avantage l’imagination. 

Cependant, l’univers instauré par J.K. Rowling n’est pas retranscrit et le personnage principal Albus (le fils d’Harry et Ginny) est assez agaçant. 

Ce que j’aime plus que tout dans les écrits de J.K. Rowling, c’est qu’elle détaille tous les mots, toutes les situations. Elle nous donne la sensation d’être avec ses personnages, d’ évoluer avec eux tout au long de leurs années et de leurs histoires. Cette pièce de théâtre va beaucoup trop vite à mon goût. On a peine le temps de savourer le plaisir de retrouver nos personnages préférés que la pièce est terminée. 

Malgré tout j’ai été ravie de retrouver Harry. Cette suite m’a fait comprendre que leur aventure est belle et bien finie. Et malgré la tristesse qui m’a submergé en lisant les dernières lignes du Tome 7, finalement je préfère et accepte qu’il en soit ainsi.

 

 

Et vous l’avez vous lu ? Qu’en pensez-vous ?

steph Etsonbas - blog beauté et bien-être